Star Wars-Fan

Ce forum, réunni toute les informations sur Star Wars
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Biographie des personnage de BD !

Aller en bas 
AuteurMessage
Kir Kanos

avatar

Nombre de messages : 363
Age : 26
Localisation : Devant le PC !
Date d'inscription : 28/04/2006

MessageSujet: Biographie des personnage de BD !   Sam 13 Mai - 16:41

Ici je vous présenterez les biographie des personnages de BD !!!! ok ok

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kir Kanos

avatar

Nombre de messages : 363
Age : 26
Localisation : Devant le PC !
Date d'inscription : 28/04/2006

MessageSujet: Re: Biographie des personnage de BD !   Sam 13 Mai - 16:46

Quinlan Vos alias Korto Vos :

Espèce : Kiffar
Origine : Kiffex
Taille : 1.80 mètre
Fonctions : Chevalier Jedi
Armes : Sabre laser
Vaisseau :: -
Affiliation : Ordre Jedi

Pour éviter qu’un individu sensible à la Force ne se tourne vers un chemin plus facile et moins contraignant, l’Ordre Jedi déploie une part conséquente de son énergie pour repérer et former ces personnes, les détournant du Côté Obscur. Ainsi, en théorie, chaque Jedi formé peut résister aux sombres sirènes du mal.
Mais qu’adviendrait-il si un Jedi, formé depuis sa plus tendre enfance, subit un traumatisme affectant en conséquence ses souvenirs ? Ce fut le cas de Quinlan Vos qui verra sa vie chavirer constamment entre deux aspects essentiels de la Force.

Quinlan Vos vit le jour sur Kiffex de nombreuses années avant que les signes de la déchéance gangrenant l’Ancienne République ne se profilent à l'horizon. Fils de Pethros et Quian, le jeune Kiffar possédait un don extrêmement rare : la psychométrie. Grâce ce talent, Quinlan est capable de ressentir l’histoire d’un objet rien qu'en le touchant avec ses mains. Alors évidemment, il n'est pas étonnant de constater que Quinlan, lorsqu'il était enfant, devint rapidement le centre de toutes les attentions, notamment de sa famille qui jugeait qu’avec ce pouvoir, Quinlan allait veiller aux intérêts du clan.

C'est alors qu'une délégation Jedi qui se rendait sur Kiffex repéra les dons du jeune garçon, mais les instances dirigeantes de la planète signifièrent très clairement aux représentants de l'Ordre qu’elles n’étaient pas très disposées à laisser filer un tel prodige. Kurlin Vos insista donc pour qu’il soit formé sur place, refusant catégoriquement qu’il s’en aille. Le Conseil Jedi ne souhaitant pas froisser les relations entre Kiffex et l’Ordre Jedi, envoya le Maître Jedi Tholme sur place pour qu’il forge les capacités encore brouillonnes de Quinlan.

Mais le don de psychométrie de Quinlan ne plaisait sûrement pas à certaines personnes, notamment à Tinte, soeur de Kurlin. Elle assassina donc les parents du jeune homme et lui souffla d’user de sa psychométrie pour regarder à travers un insigne que portait sa mère au moment du meurtre.
La dépression qui s’en suivit fut très difficile à surmonter pour le garçon. Heureusement pour Quinlan, Tholme passa beaucoup de temps avec lui afin de soigner les blessures mentales qu’on venait de lui infliger. Le Maître Jedi indiqua par la suite qu’il était très important que Quinlan termine sa formation au Temple Jedi, loin de Tinte dont l’existence était une menace évidente pour le jeune Padawan. Cela n’empêcha cependant pas Quinlan de se rendre quelques fois chez lui lorsque ses obligations Jedi ne l’envoyaient pas autre part.

Mais ce souhait de ne pas rompre avec ses racines inquiétait certains Jedi, qui trouvèrent que l’attitude de Quinlan Vos ne pouvait pas être un facteur de stabilité : Quinlan risquait de vivre des moments difficiles qui le remettraient sur un cap dangereux. Malgré les inquiétudes de certains frères d’armes, Quinlan donnait toute satisfaction : il termina sa formation et devint Maître Jedi au moment où il prit sous son aile une jeune Twi’lek répondant au nom d'Aayla Secura.

Mais cette relation Maître – Apprenti ne dura qu’un temps puisqu’ils furent séparés lors d’une enquête qu'ils menaient sur un trafic de glitteryll. Drogué et battu, Quinlan perdit malheureusement une partie de sa mémoire, et donc de son passé. C’est ainsi qu’il devint un Jedi puissant mais n’ayant plus la discipline pour réguler ses pouvoirs : il était devenu vulnérable aux tentations du Côté Obscur.

Lorsqu'il se réveilla sur Nar Shaddaa, Quinlan faillit bien voir sa vie se terminer de façon prématurée, jusqu'à ce qu'il reçoive l’aide d’un chasseur de primes Dévaronien du nom de Vilmarh Grahrk. Ce dernier semblait avoir des intentions assez obscures, mais le Jedi n’alla pas plus loin dans son analyse, trop pressé de s’échapper de Nar Shaddaa avec la totalité des chasseurs de primes à ses trousses, et gagna au plus vite, en compagnie de Grahrk, la planète Ryloth.

Peut-être était ce dû à son intuition ou un simple fait du hasard, mais c’est sur cette planète que Quinlan retrouva sa disciple, droguée et offerte en esclave à l’un de ses oncles, Pol Secura. Ce dernier passa un sale moment face un Quinlan particulièrement énervé. Il libéra Aayla et finit par connaître le responsable du trafic de drogue, un sénateur nommé Chom Frey Kaa, au prix de la mort de Pol Secura, et partit pour Coruscant afin de châtier le coupable. Sur place, Mace Windu rejoignit Quinlan Vos et l’empêcha de tuer le sénateur, argumentant que s’engager sur la voie du mal, c’était atteindre un point de non retour. Une fois l'incident évité, Quinlan Vos dut subir un ré-entraînement, sous la tutelle de Sora Bulq, afin de réapprendre tout ce qu'il avait oublié.

Lorsque le jeune Maître Jedi se rendit sur Dathomir pour surveiller les activités locales, il constata à sa grande surprise que les sorcières avaient découvert un ancien temple d’où émanait une source d’énergie phénoménale, source qui s’échappait d’une Porte d’Infinité, un portail spatio-temporel pouvant projeter des puissantes ondes à travers l’espace.
La Matriarche Zalem chercha à pénétrer dans le temple afin d’en prendre le contrôle et de détruire Coruscant en propulsant une onde d’énergie à travers l’espace. Ce plan audacieux fut avorté de justesse par Quinlan Vos, aidé de la sorcière Ros Lai, la fille de la Matriarche.

Par la suite, Quinlan revint sur sa planète où il apprit de Tinte que pendant un millénaire, un Jedi, Volfe Karko, fut emprisonné dans un champ de stase après avoir succombé à l’héritage des Anzati et après avoir semé mort et destruction tout autour de lui. Avec son esprit, il réussit à berner la jeune Aayla Secura qui, après avoir perdu une partie de sa mémoire, avait entreprit de retrouver son maître sur Kiffex, pour venger la mort de son oncle. A cause de son amnésie, elle fut vulnérable aux appels de Volfe Karko qui l’obligea par la ruse à désactiver sa prison.

Quinlan Vos ne sut rien de tout cela. Arrivé sur Kiffex en compagnie de Tholme, Quinlan allait devoir subir une épreuve très importante : Le Maître Jedi projetait de révéler à Quinlan la vérité sur le destin de ses parents qui était à l’origine de sa crainte des Anzati. Ce test crucial devait révéler les capacités qu’avait le jeune homme à se prémunir contre l’Obscurité. Et ce test fut un succès. Tholme en fut soulagé, sachant désormais que son ancien Padawan pouvait lutter sans crainte face à Volfe Karko puis libérer sa disciple Aayla.

Si le Maître et l'apprentie se retrouvèrent cette fois-ci, ce ne fut pas la dernière : alors qu'il combattait une horde de chasseurs de primes dans une décharge d'Ord Mantell, Quinlan reçut la visite et l'aide de sa Padawan. Aayla était venue informée Quinlan que Maître Tholme avait disparu, en tentant de protéger Nat Secura, héritier direct du clan Secura, contre des guerriers Morgukai. En remontant jusqu'à Grahrk, les deux Jedi découvrirent que le jeune Twi'lek et Tholme étaient retenus prisonniers sur Kintan. Avec l’aide de son apprentie, qui fut promue par la suite Chevalier Jedi au terme de cette mission de sauvetage, Quinlan surpassa les fanatiques Niktos et fut également promu Maître.

Puis l’heure des remous séparatistes et de l'éclatement de la Guerre des Clones, instigués par le Comte Dooku, arriva. La mission principale de Quinlan durant cette période de troubles fut de forger un solide réseau d’information qui lui permettrait d’espionner les mouvements adverses et en informer le Conseil Jedi et les dirigeants de l’Ancienne République. Bien que l’aide de Maître Tholme fut de nombreuses fois précieuse, Quinlan ne put avertir ses supérieurs qu’un piège avait été tendu sur Géonosis.

Lorsque la Bataille de Géonosis prit fin, Quinlan regretta amèrement que son système d’espionnage n’avait pas permit de révéler au grand jour le projet machiavélique de Dooku. Bien qu’il n’était pas responsable du massacre, le Jedi pensait que plusieurs Jedi auraient pu être sauvés et qu’ils avaient perdu la vie cause d’une inattention de sa part. En tout cas en était il persuadé.
L’Ancienne République n’ayant pas à sa disposition suffisamment d’officiers pour diriger les nouvelles troupes issues des centres de clonages, elle demanda expressément à l’Ordre Jedi ne nommer des Maîtres à la tête de forces militaires. Mais Quinlan annonça qu’il préférait agir dans l’ombre, recueillant des informations qui seraient très utiles pour gagner les batailles futures contre la Confédération des Systèmes Indépendants.

Dans les bas-fonds de la Station de la Roue, Quinlan se fit passer pour un ex-Gardien prénommé Korto. C’est avec cette couverture qu’il découvrit que la Confédération planifiait un assaut contre Kamino dont la valeur stratégique n’était plus à démontrer. Grâce à ses informateurs, Quinlan permit aux Jedi de préparer une défense correcte de la planète.
Malheureusement, après ce conflit bref mais intense qui vit la victoire de la République, Quinlan Vos ne donna plus de signes de vie pendant de nombreuses semaines. Un Jedi du nom de Agen Kolar fut dépêché dans le secteur pour vérifier l’état du réseau de Quinlan et sa fidélité à l’Ordre.

Kolar essaya de dissuader Vos, mais ce dernier n’était pas disposé à arrêter ses activités sur Nar Shaddaa. La République se méfiait d’un individu qui était instable et ne semblait pas se fixer clairement dans un des deux camps. Contraint, Quinlan Vos fut forcé de semer Kolar et se s’enfoncer toujours plus dans le brouillard qui entourait la Confédération.


_________________


Dernière édition par le Jeu 24 Aoû - 11:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kir Kanos

avatar

Nombre de messages : 363
Age : 26
Localisation : Devant le PC !
Date d'inscription : 28/04/2006

MessageSujet: Re: Biographie des personnage de BD !   Mer 23 Aoû - 22:48

Dark Maul (réincarné) :

Espèce : Zabrak
Origine : Iridonia
Taille : 1,75 m
Fonctions : Apprenti Sith
Armes : Sabre laser double lames rouges
Vaisseau : Infiltrateur Sith / Speeder Sith
Affiliation : Ordre Sith

Suite à la mort de Dark Maul, les conséquences inhérentes à la révélation de son identité aux Jedi ne fut pas sans causer d'autres répercussions : en effet, les Jedi en étaient maintenant sûrs, les Sith avaient fait leur résurgence, et l'un d'eux courait encore dans la nature, ce qui n'augurait rien de bon pour l'avenir de la galaxie. Si l'on peut croire que la mort de Maul fut une perte pour Sidious, il n'en est rien, car le Seigneur Noir des Sith s'est facilement trouvé un nouvel apprenti en la personne du Comte Dooku. À vrai dire, Dark Maul aurait était plus qu'une gêne pour Sidious pour la suite de son sinistre projet : s'attelant désormais à créer un conflit qui ébranlerait les bases de l'Ordre Jedi et la République, il fallait en effet à Dark Sidious un disciple bercé dans l'art de la politique, et il n'y avait pas de meilleur candidat que le charismatique Comte Dooku afin de créer le mouvement séparatiste qui devait conduire inéluctablement à la Guerre des Clones. Ainsi, Dark Maul, même dans sa mort, continua à servir fidèlement son Maître Sidious en lui permettant de faire de Dooku son nouveau pion.

Cependant, l'histoire du Seigneur Sith ne s'arrêta pas pour autant. Un peu comme une sorte d'héritage de ses dons et de sa puissance dans le Côté Obscur de la Force, Dark Maul apparut sous une forme fantomatique à Anakin Skywalker dans la caverne à cristaux d'Ilum, quelques années seulement après la mort du Zabrak. Lors de cette rencontre entre Skywalker et l'apparition de Maul, le jeune Jedi attaqua immédiatement le Sith et Anakin gagna. Mais bien qu'il semblait tout à fait réel sur le moment, l'apparition n'était en fait qu'une création du Côté Obscur, l'épreuve d'Anakin dans cette grotte étant similaire à celle que Luke vécut des années plus tard sur Dagobah contre l'apparition de Vador. Ce duel ne fut pas la dernière rencontre entre Anakin Skywalker et Dark Maul.

En l'an 0, peu de temps avant la Bataille de Yavin, un groupe de Jedi Noirs parvint à ressusciter Dark Maul. On ne sait pas si cette résurrection de Maul fut l'œuvre du clonage ou de l'Alchimie Sith ou encore d'un quelconque autre moyen. Quoiqu'il en soit, la cible que les Jedi Noirs visaient n'était autre que Dark Vador en personne. En effet, ces adeptes apparemment renégats du Côté Obscur croyaient que Vador avait trop longtemps été un Jedi, et qu'il restait encore une part d'Anakin Skywalker au plus profond du Seigneur Sith. Ainsi, pour démontrer la supériorité d'un Sith pur sur un ancien Jedi converti au Côté Obscur, et aussi pour donner à l'Empereur un apprenti digne de ce nom, les Jedi Noirs décidèrent de faire s'affronter Maul et Vador. Vador fut attiré sur la lune volcanique de Kalakar VI, pensant y trouver les plans de l'Étoile de la Mort volés par les Rebelles, du moins selon les informations qu'il avait reçues. Les stormtroopers l'accompagnant étant promptement éliminés, Vador se retrouva face à Maul, les Jedi Noirs lui expliquant les raisons du combat à venir avant de laisser Vador et Maul s'affronter en un duel épique.





Des deux combattants, Dark Maul s'avéra le plus agile, portant ça et là des coups à Vador, dont les mouvements étaient un brin plus lents que ceux du Zabrak. Néanmoins, Dark Vador s'avéra d'une grande robustesse et d'un sens de l'improvisation élevé, ce qui fit que le combat dura et se déporta au-dessus d'un fleuve de lave souterrain au plus profond des grottes de Kalakar VI. Durant le duel, les Jedi Noirs se rendirent compte qu'il y avait moins d'écart entre les deux combattants, mais il ne faisait aucun doute pour eux que Maul allait remporter la victoire. S'affrontant toujours sur des rochers au milieu du fleuve de lave, Vador parvint à couper le double sabre laser de Maul en deux, qui utilisa cependant les deux moitiés pour submerger Vador et le mettre à genou. Alors que la roche flottante où ils se trouvaient approchait d'une cascade de magma, et que Maul s'apprêtait à porter le coup de grâce à Vador, celui-ci se sauva par une manœuvre aussi suicidaire qu'imprévisible : il attrapa son sabre laser et se transperça le ventre pour mieux embrocher Dark Maul qui se tenait juste derrière lui. Étant donné que Vador tenait plus de la machine, ce coup de maître ne risquait pas de lui être fatal.

Juste avant de mourir, Dark Maul posa une dernière question à son adversaire : "Qui peux-tu donc haïr assez pour me détruire ?" Et Dark Vador lui répondit tout simplement : "Moi-même." C'est ainsi que le Seigneur Sith Zabrak mourut une seconde fois, de la main de Vador, son corps allant se consumer au pied de la cascade de lave. Les Jedi Noirs n'en revenant pas, ils s'apprêtaient à mourir des mains de Vador lorsque ce fut finalement Palpatine lui-même qui les tua. L'Empereur affirma à son apprenti qu'il avait suivi sa navette et qu'il n'était pas au courant de ce qu'avaient fomenté ces Jedi Noirs. Cependant, la traîtrise étant l'apanage des Sith, Vador ne put s'empêcher de se poser des questions, se demandant après tout si son Maître ne l'avait pas testé en faisant ressusciter Dark Maul afin de vérifier son allégeance au Côté Obscur.



Voilà ;) Le prochain sa sera Durge !

_________________


Dernière édition par le Jeu 24 Aoû - 11:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kir Kanos

avatar

Nombre de messages : 363
Age : 26
Localisation : Devant le PC !
Date d'inscription : 28/04/2006

MessageSujet: Re: Biographie des personnage de BD !   Jeu 24 Aoû - 11:19

Durge :

Espèce : Gen'Dai
Taille : 2.08 m
Fonctions : Combattant
Armes : Pistolets-blaster
Lance énergétique
Explosifs divers
Vaisseau : Swoop Flare-S modifié
Affiliation : Confédération des Systèmes Indépendants
Chasseur de primes

Le chasseur de primes connu sous le nom de Durge, et qui fit parler de lui notamment lors de la Guerre des Clones, est à ce jour le seul représentant de la race des Gen'Dai à s'être mêlé des affaires des autres espèces, ses semblables restant en général entre eux ... Bien qu'il se présente comme un chasseur de primes, Durge n'en a aucune caractéristique : il n'est affilié à aucune guilde, ne répond à aucun client, et ne semble même pas rechercher un quelconque profit. Car Durge chasse ses proies non pas pour l'argent mais pour le plaisir de le faire ; sa soif de violence et de mort semble sans limites, et s'est propagée sur des centaines de mondes durant les deux mille années qui précédèrent la création de l'Empire Galactique.

En effet, même si son armure lourde ne laisse rien apparaître de son espèce, Durge appartient à la race des Gen'Dai, une espèce très rare possédant une espérance de vie incroyablement longue, certains représentants de cette espèce ayant même vécu jusqu'à l'âge vénérable de quarante siècles ! Cette espérance de vie pour le moins inhabituelle est due à une morphologie particulière, capable de s'auto-réparer en permanence et ne possédant aucun organe vital dont la perte entraînerait la mort, comme le coeur chez les Humains par exemple.

Avec de telles capacités régénératives et la force dont tous les Gen'Dai font preuve, il est heureux pour les autres peuples de la galaxie que cette espèce soit par nature pacifique et uniquement impliquée dans ses affaires. A l'heure actuelle, et depuis aussi loin que remonte les mémoires, les Gen'Dai sont un peuple nomade dont les origines et le monde natal se perdent dans les méandres de l'Histoire. Rares sont les êtres qui peuvent se vanter d'avoir un jour rencontré un représentant de cette espèce, et ceux qui ont eu la chance d'en voir n'ont jamais eu à se plaindre d'une quelconque hostilité. Un fait d'autant plus étonnant quand on connaît Durge ...

Le Gen'Dai qui devint connu de tous sous le nom de Durge naquit quelques deux mille années avant la chute de la République Galactique, et fit partie des plus formidables représentants de son espèce au niveau musculaire. Contrairement à ses semblables, Durge montra très vite des prédispositions pour la violence et la barbarie. Après quelques expériences brutales passées aux côtés de chasseurs de primes, le Gen'Dai adopta sa ligne de conduite définitive, qui devait le conduire à mener une vie teintée de mort et de violence. Sa soif de sang fut si forte qu'il quitta sa tribu et son peuple tout entier, pour partir vivre dans une galaxie jamais en manque de serviteurs brutaux et sans pitié. Au début de sa nouvelle vie, Durge dut s'adapter à un monde peu familier des Gen'Dai, et il étudia sous l'égide des plus expérimentés et des plus dangereux chasseurs de primes qu'il put trouver. Après plusieurs siècles passés à apprendre, il devint expert dans le maniement de toutes les armes connues, des véhicules et des techniques de combat au corps-à-corps.

Mille ans avant la bataille de Naboo, alors que la galaxie était en proie à un conflit dévastateur entre l'Ordre Jedi et l'Ordre Sith, Durge se mit au service des Seigneurs Noirs, qui luttaient pour prendre le contrôle de l'univers. C'est durant cette époque que le Gen'Dai combattit et tua un grand nombre de Jedi, perfectionnant à chaque combat sa technique, et devenant chaque fois un adversaire plus redoutable encore. Mais lorsque la Confrérie des Sith fut définitivement battue lors de la bataille de Ruusan, et que l'Ordre Sith parut être vaincu (personne ne savait à cette époque que le Seigneur Dark Bane était parvenu à s'enfuir peu de temps avant la bataille finale), Durge jugea préférable de rejoindre l'anonymat afin d'éviter une vengeance - bien méritée - de la part de l'Ordre Jedi. Bien que ce dernier fut considérablement affaibli par la Guerre des Sith, les Jedi lancèrent une vaste enquête pour retrouver la trace de Durge, qui dut adopter des douzaines d'identités différentes pour échapper à ses poursuivants. Au fil des années, les Jedi abandonnèrent peu à peu la traque et Durge cessa d'être inquiété. Il put continuer sa carrière de chasseur sous une autre identité et amassé un confortable magot en remportant les meilleurs primes de son époque

Neuf cents ans plus tard, Durge avait une réputation de meilleur chasseur-tueur de la galaxie. Il fut alors engagé pour éliminer le leader des redoutables guerriers Mandaloriens. Bien qu'il soit parvenu à remplir sa mission avec succès, les Mandaloriens contre-attaquèrent et réussirent l'impensable : ils capturèrent le chasseur de primes, et surtout ils parvinrent à le détenir en captivité, en utilisant des moyens connus d'eux seuls. Les Mandaloriens, pour se venger de la mort de leur chef, réfléchirent à un châtiment exemplaire, et le trouvèrent : ils profitèrent des capacités régénératives et de la longévité du Gen'Dai pour le torturer en influant sur son complexe système nerveux. Dans l'impossibilité de mourir, Durge endura pendant un temps incroyable les pires souffrances...

Jamais à court de ressources, Durge parvint à s'enfuir et à se cacher de ses bourreaux. Considérablement affaibli, il se retira dans un lieu secret et hiberna un long moment pour se régénérer complètement. Il lui fallut presque un siècle de régénération pour se remettre des multiples tortures inventées par les Mandaloriens. Bien que son corps fut totalement soigné et désormais en pleine forme, son esprit déjà dérangé avait complètement sombré dans la folie destructrice suite aux moments passés dans les prisons mandaloriennes. Désireux de prendre sa revanche sur les Mandaloriens, il fut très dépité lorsqu'il apprit qu'ils avaient été exterminés quelques années auparavant par l'Ordre Jedi.

Son mécontentement fut de très courte durée, car Durge trouva immédiatement un autre centre d'intérêt : il venait de se réveiller dans une galaxie en guerre. Une galaxie dans laquelle les Chevaliers Jedi menaient des armées de soldats clones au combat contre des droides de combat manipulés par un mouvement séparatiste. Une galaxie qui aurait à coup sûr besoin d'un tueur expérimenté ...

Dans des circonstances qui restent obscures, Durge rencontra le Comte Dooku, et décida de rallier la Confédération des Systèmes Indépendants pour une raison pour le moins ironique : bien que les Mandaloriens n'existent plus, leur héritage subsistait par l'intermédiaire de l'armée clone, fabriquée à partir de matériel génétique d'un Mandalorien survivant : Jango Fett.

Durge fit équipe avec Asajj Ventress, une Jedi Noire possédant le grade de commandant au sein de l'armée des Séparatistes. Ensemble, les deux combattants constituèrent une équipe complémentaire et dévastatrice ; nombre de Jedi moururent sous leurs coups. Lors d'une opération sur la colonie Gungan d'Ohma-D'un, Durge et Ventress lâchèrent dans l'atmophère de cette lune de Naboo un agent pathogène très puissant, qui élimina tous les Gungans de la colonie. Leur plan visant à lâcher le gaz toxique sur Naboo, puis sur d'autres planètes de la République, fut heureusement empêché par l'intervention d'un commando Jedi mené par Obi-Wan Kenobi.

Bien que Durge et Ventress aient du se replier pour éviter une possible défaite, les Jedi découvrirent là un adversaire redoutable, qui faillit bien éliminer à lui tout seul le commando... cette première rencontre entre Obi-Wan et Durge s'était soldée par la défaite du premier, mais le Chevalier Jedi allait bientôt avoir sa revanche...

En pleine guerre des clones, Durge fut envoyé pour renforcer les défenses de la planète Muunilinst, menacée par une vaste armée républicaine, dirigée par le Général Kenobi. Le Gen'Dai prit la tête d'une armée de droïdes IG lanciers et causa de nombreuses pertes dans les rangs des clones, détruisant en quelques minutes un nombre incroyable de véhicules, et tuant plusieurs dizaines de soldats clones à lui tout seul. Seule l'intervention d'Obi-Wan Kenobi évita un désastre à l'armée clone, et après un éprouvant duel le Jedi vint à bout de son adversaire - ou du moins en apparence...

Photo (car peut-etre le connaisse pas) :



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kir Kanos

avatar

Nombre de messages : 363
Age : 26
Localisation : Devant le PC !
Date d'inscription : 28/04/2006

MessageSujet: Re: Biographie des personnage de BD !   Jeu 24 Aoû - 11:27

K'Kruhk :

Espèce : Whiphid
Origine : Toola
Taille : 2.10 m
Fonctions : Maître Jedi
Armes : Sabre laser
Affiliation : Ordre Jedi


Whiphid d'une carrure impressionnante, le Jedi originaire de Toola connu sous le nom de K'Kruhk fut, au cours de sa formation, l'apprenti Padawan de Lilit Twoseas. Dans les dernières décennies de l'Ancienne République, quelques années avant la Bataille de Naboo, K'Kruhk et son mentor furent envoyés avec une force expéditionnaire Jedi dans le système de Yinchorr afin de mettre un terme à un soulèvement dont les Yinchorris étaient responsables. Cependant, si les Jedi arrivèrent à se sortir du guêpier qu'était cette mission, ils comptèrent néanmoins des morts dans leurs rangs, parmi lesquels Lilit Twoseas; K'Kruhk en fut très affecté et rendit une ultime fois honneur à la personne qui avait été son Maître en ramenant son corps au Temple Jedi pour qu'il y soit incinéré.

Poursuivant sa formation, le Whiphid passa avec brio les épreuves finales et accéda au rang de Chevalier Jedi. Ayant fait son chemin au sein de l'Ordre Jedi, K'Kruhk avait acquis une grande maturité de caractère qui lui conféra un tempérament introspectif, ce qui en fit un membre respecté pour sa sagesse; et en dépit de son apparence quelque peu effrayante et de la réputation de son peuple, qui passait pour être l'un des plus brutaux de la galaxie, K'Kruhk était, au contraire, un être animé par de forts idéaux pacifistes. C'est son tempérament serein qui fit que le changement de situation amorcé par la Guerre des Clones, qui fit passer les Jedi du statut de simples gardiens de la paix et de la justice à celui de généraux, fut très difficile à supporter pour le Whiphid. Dans les premiers mois de la guerre, K'Kruhk mena des bataillons de soldats clones sur la planète Teyr, mais fut rapidement écœuré par l'horreur du conflit, surtout en voyant ses troupes, même si elles n'étaient composées que de clones, se faire laminer par la Confédération des Systèmes Indépendants.

En assistant à cette boucherie, K'Kruhk avait perdu ses illusions et vivait désormais avec le sentiment d'avoir trahi les idéaux de l'Ordre Jedi, et décida par conséquent de rejoindre un petit groupe de dissidents Jedi, qui avaient opéré un schisme avec le reste de leurs pairs dès les premiers mois de la guerre, et dont le nombre ne cessait de croître. Sa mort apparente sur la planète Teyr facilita l'abandon de K'Kruhk de ses fonctions de chef militaire afin de mieux rejoindre ces dissidents; en tentant de raisonner ces dissidents en les conviant à une réunion, Mace Windu retrouva K'Kruhk et les autres Jedi déserteurs sur Ruul, une des lunes de Sriluur, dans la propriété de Sora Bulq, Jedi dissident et chef du schisme. Par la suite, Bulq s'est révélé être un des serviteurs du Comte Dooku, le Weequay étant passé du Côté Obscur, comme le découvrit Windu en avortant sa tentative, et celle d'Asajj Ventress, de semer le doute et la méfiance dans le groupe des Jedi réunis sur Ruul.

Évidemment, cette tentative ne fut pas un échec total, car Mira fut tuée par la Jedi Noire et Rhad Tarn se retourna contre ses compagnons avant d'être tué à son tour par Jeisel. Pour sa part, K'Kruhk affronta Ventress en duel, mais ne désirait aucunement la tuer, ce qui faillit bien lui coûter la vie car la guerrière lui infligea une sévère blessure d'un de ses sabres laser. Devant la tromperie de Bulq, le Whiphid décida finalement de réintégrer l'Ordre en compagnie de Maître Windu. La première mission à laquelle K'Kruhk fut assigné depuis son retour fut la destruction d'une usine de droïdes installée sur la planète Hypori, le Jedi faisant partie d'une force expéditionnaire de combattants d'élite, parmi lesquels Aayla Secura et Ki-Adi-Mundi, menée par Daakman Barrek. Cependant, la Bataille de Hypori tourna rapidement au désastre, et K'Kruhk, en compagnie des autres Jedi qui avaient survécu au crash d'un des destroyers Acclamator de leur flotte, lutta avec acharnement avant d'être gravement blessé par le Général Grievous. Heureusement, les survivants furent sauvés à temps par une escouade de soldats ARC avant que le général cyborg ne les massacre, et K'Kruhk, une fois ses plaies guéries, put reprendre du service en luttant contre les Séparatistes.





Environ seize mois après la Bataille de Géonosis, K'Kruhk fut assigné à la protection du sénateur Viento, mais le Jedi ne savait pas encore que la rencontre qu'il allait faire en protégeant l'officiel allait confirmer ce que le Whiphid savait depuis longtemps : ce conflit était en train de saper les idéaux sur lesquels la République et l'Ordre Jedi avaient été fondés. En effet, ce fut lors d'une nuit tout à fait sereine en apparence que K'Kruhk sentit une odeur d'ozone toute proche, ce qui indiquait l'activation d'un sabre laser. Fonçant l'arme à la main, K'Kruhk stoppa la lame du sabre de Quinlan Vos, désormais à la solde de Dooku, mais fut repoussé et ne put empêcher la mort de Viento. Le Kiffar cherchant à s'enfuir une fois sa mission accomplie, Vos propulsa K'Kruhk par la fenêtre et le suivit dans sa chute. Les deux adversaires se réceptionnant sur le toit d'un transport, le duel continua de plus belle et pendant un moment K'Kruhk eut le dessus sur Vos; mais, fidèle à ses convictions, K'Kruhk voulut le ramener vivant devant le Conseil Jedi pour qu'il réponde de ses crimes, mais le Kiffar ne lui en laissa pas le temps et le catapulta par une impulsion de Force plusieurs étages plus bas, sur une plate-forme d'atterrissage où K'Kruhk alla se briser les os, sans pour autant mourir. Placé dans une cuve à bacta, K'Kruhk se remit lentement de ses blessures, mais le Conseil dut constater que, à l'évidence, cette guerre n'allait pas sans un prix lourd à payer.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kir Kanos

avatar

Nombre de messages : 363
Age : 26
Localisation : Devant le PC !
Date d'inscription : 28/04/2006

MessageSujet: Re: Biographie des personnage de BD !   Ven 25 Aoû - 11:49

Alpha :

Espèce : Humain
Origine : Kamino
Taille : 1.83
Fonctions : Combat
Reconnaissance avancée
Armes : Blaster lourd
Vaisseau : Canonnière TIO/BA
Chasseur : ARC-170
Affiliation : Ancienne République
Armée Clone

Le clone répondant au matricule A-17, et connu par la suite sous le nom d'Alpha, fit partie d'une génération de clones connue plus tard comme étant les redoutables soldats ARC, combattants spécialement entraînés par Jango Fett en personne avant que ce dernier ne perde la tête. Durant les dix ans nécessaires à son développement physique complet, A-17 fut placé sous la tutelle du célèbre chasseur de primes et développa, comme tous les autres soldats ARC de sa génération, une personnalité plus prononcée que celle de la majorité des clones au contact de son créateur.
Cette indépendance devait conférer aux ARC une plus grande marge de manœuvre lors de situations critiques, mais cette plus grande autonomie était également une arme à double tranchant car ces soldats ayant hérités du comportement de Jango, il était presque impossible de prévoir leur réaction. Cela explique sans doute pourquoi les Kaminoans ne les ont pas déployés immédiatement au début du conflit galactique et préférèrent les garder dans une espèce de stase. Cependant, lorsque le monde de Kamino fut attaqué par la Confédération des Systèmes Indépendants, les cloneurs durent vite réviser leur position.

Depuis un centre de commande de Tipoca City, Lama Su constata avec désespoir que les droïdes de combat envahissaient les unes après les autres les portions de la ville ; c'est alors qu'il prit le risque de déployer les ARC et A-17 pour stopper la progression des Séparatistes. Alors que les jeunes clones étaient prêts à être exécutés par les droïdes de combat, un groupe de trois ARC mené par A-17 arriva et prit au dépourvu les droïdes, qui furent laminés et réduits à l'état de pièces détachées. Cependant, l'arrivée de droïdekas prit le groupe par surprise et des trois ARC, seul A-17 survécut ainsi que les enfants, et malgré une position délicate, ils s'en sortirent grâce à l'intervention de Shaak Ti. Une fois les enfants en sécurité, A-17 et Maître Ti se dirigèrent vers le laboratoire de clonage pour protéger la dernière génération de clones et furent rejoints dans leur progression par Anakin Skywalker et Obi-Wan Kenobi ; c'est d'ailleurs au cours de cette mission que A-17 put montrer toute son indépendance de caractère, ce qui décontenança ses commandants Jedi. Une fois au laboratoire, A-17 surprit tout le monde en activant l'autodestruction du complexe, pour éviter que les clones ne tombent aux mains de la Confédération. Cependant, grâce aux pouvoirs combinés des trois Jedi, les droïdes purent être arrêtés et le seul accès vers le laboratoire bloqué, le temps que la Bataille de Kamino soit terminée, et A-17 put désactiver l'autodestruction. Que ce fut au cours des affrontements sur Kamino ou n'importe où ailleurs dans la galaxie, A-17 se caractérisait au moins par une chose par rapport aux autres clones : il maniait le sarcasme comme personne et était un adepte des commentaires désobligeants, voire cyniques.

Environ dix semaines après la Bataille de Géonosis, A-17 fut envoyé en mission sur Ohma-D'un, une des lunes de Naboo. Quelques jours auparavant, Boss Nass avait perdu tout contact avec la colonie gungan établie sur cette lune peu de temps après la Bataille de Naboo, c'est pourquoi la reine Jamillia sollicita l'intervention d'un contingent républicain pour vérifier si les colons gungans n'avaient pas été victimes d'une révolte de mineurs d'épices… ou d'autre chose. Sur les conseils de A-17, la force d'intervention devait se réduire à son strict minimum pour agir en toute discrétion. Une fois sur place, au sommet d'une crête, A-17 ne put que constater que les Gungans étaient tombés sur plus fort qu'eux, apparemment des droïdes dispersant un gaz mortel dans l'air. À cause d'une trop grande impulsivité de la part d'Anakin, le groupe dut détruire ces droïdes avant qu'ils n'appellent du renfort, ce dernier se présentant sous la forme de Durge ; trop occupé avec le groupe de Jedi, Durge dut subir une attaque surprise de la part de A-17, attaque qui ne mit pourtant pas le Gen'Daï à terre. Ce dernier ayant parlé d'otages au cours de l'affrontement, Kenobi ordonna à son Padawan et à A-17 de partir à leur recherche, chose que le soldat ARC considéra comme une erreur tactique. Se frayant un chemin avec Anakin à travers les lignes de super droïdes de combat, A-17 et le jeune Jedi libérèrent les mineurs d'épices, mais découvrirent en même temps que les Séparatistes comptaient envoyer un chargement de gaz mortel sur Naboo.

En se rendant sur le site de décollage des transporteurs chargés de gaz, Anakin put avoir un moment de répit pour discuter avec A-17 et sur comment il vivait le fait de n'être qu'un clone. Si A-17 se fichait comme de sa dernière armure d'impervium du fait d'être considéré comme un sous-produit d'humanité, tant qu'il faisait bien son travail, Anakin ne le voyait pas ainsi et le baptisa Alpha, en raison du code A utilisé pour les prototypes de soldats ARC. Une fois arrivés sur le site de lancement, Skywalker fit diversion en attirant le feu ennemi sur lui tandis qu'Alpha en profitait pour poser une mine à retardement sur le silo à gaz ; l'opération fut un succès, même si Alpha fut quelque peu sonné par l'explosion. À peine sa tâche accomplie, le clone dut faire face à un autre problème immédiat, Durge : ce dernier avait juré de se venger des Mandaloriens qui l'avaient retenu prisonnier pendant près d'un siècle, et avait décidé de se rallier à la Confédération pour tuer tous les soldats clones, issus de Jango Fett, et choisit en premier lieu de régler son compte à Alpha. Aussi fort et inventif qu'il l'était, Alpha ne dut cependant son salut qu'à Anakin Skywalker qui fit détaler Durge, en attendant un prochain affrontement. Une fois le Gen'Daï en déroute, Alpha et Anakin n'eurent plus qu'à porter secours à Obi-Wan, en plein combat contre Asajj Ventress.

Continuant à combattre aux côtés de Kenobi et Skywalker, Alpha fut envoyé sur Jabiim pour combattre les forces séparatistes menées par Alto Stratus. Au cours de l'attaque initiale durant laquelle les TB-TT clones s'illustrèrent, les divergences d'opinion quant à la manière de procédé avec les rebelles jabiimiens entre Alpha et ses deux commandants Jedi ne firent que se creuser, le clone prodiguant de n'épargner personne pour s'assurer que ces survivants ennemis ne les gêneraient plus alors que Kenobi et Skywalker prônaient une philosophie Jedi, plus clémente. Devant obéir aux ordres de son supérieur, ce genre de contrariétés n'empêchait pas néanmoins d'Alpha de jouer du sarcasme caustique, n'hésitant même pas à se moquer des Padawans Jedi présents sur le champ de bataille et dont les Maîtres avaient été tués, et à critiquer ouvertement la politique de ses supérieurs en affirmant que la Bataille de Jabiim pourrait être remportée rapidement si les Jedi ne faisaient pas autant montre de prudence et de clémence. L'avenir lui donna quelque peu raison quand Stratus et ses troupes attaquèrent les positions avancées de l'Armée Clone ; ces dernières ne disposant sur le moment que d'un seul TB-TT clone, toutes les forces de la République se concentrèrent sur la défense de ce blindé, Alpha profitant de l'occasion pour faucher les troupes Nimbus de Stratus. Mais le TB-TT clone fut mis à terre et Kenobi et Alpha se portèrent au secours des troupes prisonnières des entrailles du blindé sur le point d'exploser. Cependant, lorsque le quadripode explosa, Obi-Wan et Alpha se trouvaient encore à l'intérieur, et tout le monde les crut mort, alors qu'en réalité les deux hommes avaient survécut et furent emmenés dans la prison de Ventress sur le monde de Rattatak.

C'est sur cette planète que, pendant près de trois semaines, Alpha fut atrocement torturé par la Jedi Noire, cette dernière le saignant presque à mort ; mais Alpha ne renseigna en rien Ventress sur des informations vitales concernant la République grâce à son entraînement, et il semble que même sous la torture, le soldat ARC n'ait rien perdu de son caractère sarcastique. Ce fut au bout de cette troisième semaine de torture qu'Alpha et Kenobi réussirent à s'échapper de leur cellule, en libérant les autres prisonniers au passage pour semer la zizanie dans la forteresse de Ventress. Après avoir récupéré quelques armes, les deux hommes se faufilèrent dans un conduit qui les mena à la morgue de leur prison et où ils firent la connaissance d'Osika Kirske, ennemi juré de Ventress que la jeune femme gardait en vie dans ses geôles. Grâce à lui, Alpha et Obi-Wan purent se frayer un chemin jusqu'à une plate-forme d'atterrissage où se trouvait un vaisseau : le chasseur Ginivex d'Asajj. Si l'évasion de Rattatak fut une réussite, cela n'empêcha pas des chasseurs droïdes Vautour de se lancer aux trousses du Ginivex volé, et Kenobi et Alpha furent rattrapé à proximité de Riflor.

À peine débarqués sur le monde volcanique que les ennuis continuaient pour le Jedi et le clone : Obi-Wan Kenobi et Alpha eurent maille à partir avec les hommes de Ventress lancés à leurs trousses, mais furent secourus par les personnes les plus improbables, et les moins recommandables, qui soit : des chasseurs de primes. Ces derniers voulant la prime mise sur la tête de Kenobi, il laissèrent Alpha décider ou non de partir, ce qu'il fit mais pas pour sauver sa peau : en effet, Alpha profita de cette occasion pour attaquer les chasseurs de primes par surprise, bien que le nombre et la position soit en faveur de leurs adversaires. C'est alors que Kenobi se dirigea dans ce qui semblait être un piège des chasseurs de primes, ce qu'Alpha ne comprit pas tout de suite ; ce piège était en fait destiné à leurs ennemis car une fois en position, ces derniers se firent prendre par surprise par Anakin Skywalker et Ki-Adi-Mundi. Le sauvetage fut une réussite et les deux anciens prisonniers de Ventress purent récupérer à bord d'un transport Acclamator sur le chemin du retour vers la base républicaine où étaient stationnés Skywalker et son Maître céréen temporaire.

Une fois à nouveau en pleine possession de ses capacités physiques, Alpha dut reprendre du service, mais pas immédiatement sur le front : le soldat ARC, grâce à son entraînement qui lui permit d'accomplir avec brio sa tâche et de survivre à des situations inextricables, s'est vu bombardé instructeur sur le monde de Kamino afin de former une nouvelle génération de soldats, destinés à devenir de futurs commandants clones. Ces nouveaux commandants suivraient un programme d'entraînement mis au point d'après l'expérience au combat personnelle d'Alpha, afin de les doter d'une plus grande indépendance pour pallier les lacunes entre Jedi et clones au niveau de la chaîne de commandement. Remerciant Kenobi de l'expérience suivit à ses côtés, Alpha prit bien en note, avant de quitter ses supérieurs et amis, le dernier conseil d'Anakin en donnant un nom à chacun des futurs commandants. Ainsi, plus de seize mois après la Bataille de Géonosis, Alpha, avec l'aide d'autres soldats ARC vétérans, entraîna la nouvelle génération de commandants parmi lesquels se trouvaient notamment Cody et Bly. Perfectionnant l'entraînement dans le maniement des armes de ces clones commandants, Alpha en profita également pour passer beaucoup de temps dans un simulateur de vol aux côtés d'Odd Ball, d'une part pour l'habituer aux nouveaux chasseurs ARC-170 de la République, mais également parce qu'Alpha devait être réassigné à une escadrille spatiale une fois la formation des commandants achevée. Lorsqu'il devint un pilote clone, Alpha eut l'occasion de retrouver ses amis Anakin Skywalker et Obi-Wan Kenobi au cours du conflit, notamment lors d'un affrontement contre des chasseurs droïdes aux abords de la planète Maramere.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kir Kanos

avatar

Nombre de messages : 363
Age : 26
Localisation : Devant le PC !
Date d'inscription : 28/04/2006

MessageSujet: Re: Biographie des personnage de BD !   Sam 26 Aoû - 22:28

Asajj Ventress :

Espèce : Humaine
Origine : Rattatak
Taille : 1.80 m
Fonctions : Jedi Noir
Armes : 2 Sabres laser
Vaisseau : Chasseur Géonosien Ginivex
Affiliation : Confédération des Systèmes Indépendant
Jedi Noirs

Une des plus meurtrières adversaires qui se révéla sur les champs de bataille de la Guerre des Clones est Asajj Ventress, la disciple du Côté Obscur et ennemie mortelle des Jedi. Toute sa vie fut si rude que cela rendit son coeur froid comme le duracier.

Ses formidables réflexes et ses talents exceptionnels ont été forgés grâce à son enfance sur la planète Rattatak. En effet, ce monde était tellement violent qu’elle n’eut aucun mal à sombrer vers le Côté Obscur. Malgré la grande connaissance de la Galaxie et de toutes ses formes de vie, bien peu de choses furent découvertes sur le compte d'Asajj Ventress. Native de Rattatak, planète de la Bordure Extérieure, hors de la législation de la République au même titre que Tatooine. C'est un monde de brutes où les combats sont monnaie courante car ce sont les Seigneurs du crime de la planète qui la dirigent et ils n’ont de cesse que de se battre pour la domination totale de ces contrées reculées.

Un de ces hommes, un être nommé Osika Kirske, encore plus vil et malfaisant que ses pairs, assassina les parents de la jeune femme alors qu'elle n'était qu'une adolescente. Le Maître Jedi Ky Narec, qui venait d'arriver sur la planète, découvrit Asajj et ses talents formidables et prit sur lui de la former.

Maître et Apprenti unissent alors leurs forces contre leurs ennemis, et parviennent à éliminer les Seigneurs du crime un à un, mettant fin aux guerres qui ravageaient la planète et unifiant les armées, pendant que Kirske complote toujours pour prendre le contrôle de la planète. Il réussit finalement à tuer Narec, obstacle entre lui et le pouvoir, avant qu'Asajj n'aie complété sa formation de Jedi. Cette mort, ou plutôt cet assassinat, choqua beaucoup Asajj et la conforta dans sa haine et dans ses pensés que la République n'avait rien fait pour aider son maître et que les Jedi étaient responsables de cette mort par leur indifférence à l'égard de Narec. Plus elle y pensa et plus elle en ressentit de haine et de colère contre cette institution soit disant toute puissante et omnisciente mais qui n’aide même pas ses propres membres. Elle se posa alors en une guerrière farouche et sans pitié pour ses adversaires, y compris les plus faibles...

Asajj décida alors de ne plus combattre pour la liberté de ce monde qui l'avait dégoûté et décida alors d'entrer dans l’arène des gladiateurs. Elle y trouva la gloire grâce à son talent inné et sa formation inachevée. Elle renverse et emprisonne en même temps la plupart des Seigneurs de guerre, y comprit Kirske, non pas pour la justice, mais par vengeance exclusivement. Elle se confronta et battit régulièrement les plus monstrueux gladiateurs de Rattatak lors des jeux organisés.

Juste après le début de la Guerre des Clones, le Comte Dooku la remarque lors d’un combat qu'il a organisé afin de recruter un autre bras droit. Démontrant autant ses pouvoirs de dissimulation que de guerrière, le Comte Dooku lui propose un duel au sabre, qu’il gagne haut la main. Malgré cet échec, il accepte qu'Asajj devienne son bras droit et lui demande de le suivre dans son périple afin de mener à la victoire la cause Séparatiste.
Pour la rallier encore plus à sa cause, il la conforte dans ses idées noires vis-à-vis des Jedi et de la République tout en lui faisant présent d'une paire de sabres laser identiques au sien. De fait, la jeune femme se considéra comme une Sith alors que son entraînement ne le lui permettait pas, ce qui amusa fortement le Comte. Bien qu’il l’aide à développer son pouvoir, il ne lui apprend aucun secret Sith, respectant le dogme édité mille ans plus tôt par Dark Bane.

Nourrissant son pouvoir de sa peine et de sa colère, Asajj développa davantage encore sa puissance et son adresse au sabre laser. Elle montre très vite des aptitudes à commander et Dooku décide donc de lui donner plus de responsabilités dans l’armée de la Confédération. Un de ses premiers travaux fut d’intervenir lors d’une rencontre entre Mace Windu et un groupe de Jedi dissidents mené par le Maître Sora Bulq. Dooku, n’hésitant pas à mentir et à tromper Asajj pour arriver plus rapidement à ses fins, raconta à Asajj que Windu était a l’origine de l’abandon de son Maître Jedi par le Conseil. Elle se rend alors sur la lune où se tient le meeting, Ruul, et se prépare à tuer tous les Jedi présents afin que l'opinion galactique voie que le Conseil avait préféré tuer les Jedi dissidents que de négocier avec eux en leur tendant un piège. De fait, la position déjà délicate des Jedi en serait encore plus affaiblie et la République perdrait un allié de choix dans la guerre. Mais la mission de Asajj fut un échec car elle ne put l'accomplir totalement à cause de Mace Windu qui, la confrontant dans un duel, la défit et l'obligea à s'enfuir de la lune.

Asajj prend ensuite le commandement du commando qui doit semer la mort sur la colonie Gungan de la lune Ohma-D’un avec un tout nouveau poison. Cette mission réussit mais le second objectif de la mission, détruire Naboo, échoue car un contingent de soldats clones accompagné par le Général Obi-Wan Kenobi se rend sur la lune. S'engage alors un duel au sabre laser opposant Kenobi à Ventress qui se solde par une égalité car Anakin et Durge arrivent pour aider leur allié respectif. Encore une fois, Asajj doit fuir et se réfugie sur Queyta où l'arme biologique doit être améliorée.

Mais Obi-Wan suit Asajj sur la planète, accompagné de Maître Fay et d'autres Jedi connus pour leur indépendance d'esprit, pour récupérer l'antidote du poison. Un nouveau duel s'engage et pendant qu’ils se battent, Fay envoie des morceaux de métal et de verre sur Asajj, blessant la "Sith" qui contracte alors la maladie. Malgré la mort de plusieurs Jedi valeureux lors de cette mission, dont seul Obi-Wan se sortira indemne, Asajj échoue une nouvelle fois : non seulement elle n'est pas parvenue à conserver le secret sur l'antidote, mais de plus l'usine de fabrication séparatiste est détruite. Mais considérant les pertes de l'Ordre Jedi, la mission est considérée comme un "match nul" entre les deux camps.

Quatre mois après la bataille de Géonosis, les forces de la République attaquent Muunilinst. Pendant que Durge s’occupe des forces au sol, Asajj est chargée de s’occuper des troupes aériennes. Alors qu’elle reçoit l’ordre de ne pas intervenir dans le combat, elle décide d'engager un duel contre Anakin, et feint la fuite pour l’entraîner dans un piège. Elle l’emmène par le bout du nez jusque sur Yavin IV où elle engage un duel, cette fois au sabre laser contre Anakin. Mais étant meilleur duelliste que pilote, Asajj déstabilise assez Anakin pour qu’il puise dans sa colère pour la vaincre. C'est ce qu'il fit et défit Asajj qui réchappa de peu à la mort; mais le jeune padawan avait fait un pas de plus sur le chemin qui menait au Côté Obscur.

Une fois Anakin reparti avec le sentiment d'avoir tué son adversaire en la projetant du haut d'un temple massassi, Asajj rentre à sa forteresse de Rattatak, où une surprise l’attend : Obi-Wan Kenobi s’est fait capturer par les forces terrestres. Trop heureuse d'avoir enfin son adversaire à sa merci, elle prend un cruel plaisir à le torturer mais ne le tue pas afin d'offrir son aide à son maître Dooku. Mais Obi-Wan ne craque pas et parvient à s’enfuir en emportant avec lui le sabre de l'ancien maître d'Asajj, un acte suffisant pour faire de la jeune femme l'ennemie mortelle du Chevalier.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Biographie des personnage de BD !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Biographie des personnage de BD !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Biographie de Jack Krauser
» Formulaire de création de Personnage
» Le patronus de votre personnage
» Biographie de Desaix
» Biographie De Sénarmont

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars-Fan :: Littérature-
Sauter vers: